Agence de communication à Mulhouse

Agence Growth Hacking & No Code

Vous voulez écrire un texte publicitaire plus efficace ? Essayez-ceci

man sitting at the table while using laptop computer

Que vous soyez sur Google Ads, Facebook ou toute autre régie publicitaire, vous êtes venu au bon endroit. Dans cet article. je vais partager les cinq conseils de rédaction pour vos annonces.

Vos annonces sont très souvent le tout premier point de contact que vous avez avec votre client idéal.

Et n’oublions pas vos concurrents, qui se disputent simultanément leur précieuse attention. Il est donc important de bien faire les choses et de donner une bonne première impression. Vos annonces sont votre seule et unique chance de gagner le cœur et l’esprit de vos prospects. Et plus vite vous transformerez ces yeux en prospects et ces prospects en clients, plus vite vous gagnerez des parts de marché et laisserez vos concurrents derrière vous.

La curiosité

Les bonnes annonces intriguent les clients et piquent leur curiosité.

Pensez-y. Peu importe la qualité de votre offre de vente. Pour qu’un client décide de cliquer sur votre annonce, vous devez d’abord attirer son attention. La plupart des annonceurs ne comprennent pas ce point, ce qui explique pourquoi la plupart des publicités qui encombrent vos flux sociaux, vos applications mobiles ou vos listes de lecture sont si similaires. La principale erreur que je vois dans les publicités est d’inclure trop d’informations.

Mon rédacteur publicitaire préféré, Roy Williams, a parfaitement exprimé ce point lorsqu’il a dit que les mauvaises publicités ne laissent pas de vide et ne présentent pas d’anomalies. Il décrit les anomalies comme des intrusions inattendues dans des idées souvent répétées. En d’autres termes, les mauvaises publicités ne parviendront pas à faire venir vos clients. Lorsque vous pouvez créer une boucle ouverte ou un vide dans votre publicité, votre prospect sera naturellement amené à combler ce vide. Et les histoires (storytelling) sont le meilleur moyen d’y parvenir.

Les gens se souviendront de votre histoire longtemps après avoir oublié votre argumentaire de vente. Alors que votre point final de conversion doit inclure toutes les informations pertinentes nécessaires à un acheteur pour prendre cette décision finale, votre premier point de contact ou votre annonce ne doit pas l’être.

Lorsque tout ce qui concerne votre offre est clairement énoncé dans une publicité, aucune question ne subsiste dans l’esprit de votre prospect.

Ce qui fait une excellente publicité, c’est ce que vous laissez stratégiquement de côté, les lacunes et les anomalies soigneusement élaborées. Quand vous pensez à une grande publicité qui pique vraiment la curiosité, quelles marques ou entreprises vous viennent à l’esprit ?

Passons au deuxième conseil.

La clarté

La confusion est le plus grand ennemi des conversions. Rappelez-vous toujours : un esprit confus dit toujours non.

Piquer la curiosité est essentiel dans la rédaction d’une annonce mais vous ne voulez pas créer de la confusion dans l’esprit de vos prospects. Imaginez toutes les choses que vous pourriez écrire dans une annonce et qui feraient que les gens se demandent :  » Attendez, quoi ? » Et s’ils cliquent sur votre annonce et réalisent ensuite que votre offre ne leur convient pas ? Ils sont partis en un clin d’œil et si vous payez par clic, vous vous tirez une balle dans le pied. Votre annonce doit donc indiquer très clairement à qui vous vous adressez, soit en promettant un avantage spécifique, soit en évoquant un problème majeur de votre public.

Et n’oubliez pas que si vous essayez de plaire à tout le monde, vous ne plairez à personne.

Si vous essayez de plaire à tout le monde, vous ne plairez à personne.

Vous voulez que votre client se dise inconsciemment : « Ça, c’est pour moi ». Attendez qu’il parvienne à cette conclusion, sinon, devinez quoi, il continuera à faire défiler sa page. Votre annonce doit passer ce qu’on peut appeler le test du défilement.

Essayez donc ceci. La prochaine fois que vous serez sur Facebook ou Instagram, que vous ferez défiler votre mur et qu’une publicité sponsorisée apparaîtra, essayez d’identifier qui et à quoi s’adresse la publicité sans arrêter le défilement.

Si vous n’arrivez pas à le deviner, c’est qu’ils ont échoué au test du défilement.

L’appel à l’action

Votre annonce doit dire à votre prospect ce qu’il doit faire avec un appel à l’action clair et concis. Vous ne devez demander à votre prospect de faire qu’une seule chose, et c’est de cliquer, de s’inscrire ou d’acheter, et non de partager.

Vous pouvez le faire par le biais d’une copie distincte, comme cliquer sur le lien ci-dessous ou mieux encore, inclure un bouton évident dans l’image de votre annonce qui incite votre prospect à cliquer dessus et, le cas échéant, faire en sorte que votre copie d’appel à l’action corresponde à l’appel à l’action de la plate-forme que vous utilisez.

La congruence

Le trafic et la conversion ne s’excluent pas mutuellement. Il doit y avoir une congruence et un chevauchement entre votre annonce et votre offre de vente, tant au niveau du message que de la marque.

Si votre offre de vente ne répond pas aux attentes de votre prospect sur la base de l’annonce qu’il vient de voir, il partira avec un « à priori ». Et vous aurez probablement perdu toute chance de transformer ce prospect en client. Les acheteurs en ligne se méfient de plus en plus des appâts à clics et ne tolèrent pas les messages incohérents.

En tant que propriétaire d’entreprise, il vous incombe de créer une voix distincte et mémorable et de veiller à ce qu’elle soit cohérente dans tous vos points de contact marketing, depuis votre publicité jusqu’à votre équipe du service clients.

Et cela est particulièrement important lors du premier contact, lorsque la confiance est au plus bas. Si un prospect clique sur votre publicité et que la page de destination crée un décalage dans son esprit en termes de marque ou de message, il est parti.

Comme le dit Roy Williams, gagnez le cœur et l’esprit suivra.

L’esprit créera toujours une logique pour justifier ce que le cœur a déjà décidé. Une bonne publicité doit faire en sorte que votre prospect vous aime. Ensuite, tout ce que vous avez à faire est d’être l’entreprise que votre prospect aime, être l’entreprise que votre client croit que vous êtes.

La conformité

Je ne saurais trop insister sur l’importance de savoir ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire dans votre publicité. Souvent, vous n’avez qu’une seule chance de réussir, et la fermeture de votre compte n’est pas une partie de plaisir. Alors, faites-vous une faveur et lisez ce qui est considéré comme acceptable et ce qui est interdit sur toutes les plateformes sur lesquelles vous prévoyez de faire de la publicité. Ceci est particulièrement important sur Facebook qui n’hésitera pas à fermer votre compte publicitaire si vous ne respectez pas leur règles d’utilisation.

techniques_growth_hacking

SUIVEZ-NOUS

growth-hacking-mulhouse-w

Parlons-en sans plus attendre ! Nous serons heureux d’échanger sur votre projet et la manière dont nous pouvons vous aider.

VOUS AVEZ UN PROJET, UNE IDÉE ?