Le futur du WebAnalytics

Récemment, Avinash Kaushik (Occam’s Razor) a parlé de ses inquiétudes pour l’avenir du WebAnalytics car les outils actuels sont incapables de mesurer, avec précision, le succès d’un site. Il précise également que la façon dont le succès est défini doit changer.

Aujourd’hui, le WebAnalytics est basé sur la mesure du comportement. Ce n’est pas une mauvaise chose en soit mais la façon dont les personnes interagissent avec un site est beaucoup moins centralisée qu’avant. Ainsi, les données issues d’un outil d’Analyse d’audience ne donne pas une vue complète de la situation.

En effet, actuellement, il y a de nombreux moyens pour diffuser un contenu. Que ce soit via les flux RSS ou la publication de contenu sur d’autres sites. Aussi, avec les outils dits « Web 2.0″, il est possible pour quiconque d’interagir (que vous le souhaitez ou non) avec votre contenu à travers les blogs, Facebook, Twitter ou autres commentaires et critiques sur des sites que vous ne maitriser pas.

Des études nous montrent que les gens font plus confiance à un article sur un site ‘indépendant’ que sur un site d’entreprise. En conséquence, les internautes se tournent de plus en plus vers des sites comme Twitter ou les sites d’avis pour trouver des informations non filtrés sur une entreprise ou un produit.
Ainsi, ces internautes ne se retrouveront peut être jamais sur votre site.

Pourtant, les habitudes sont dures à changer. Cela peut vous paraitre étrange, mais il y a encore beaucoup de personnes qui confondent ‘hits’ et ‘visites’ et qui utilisent le nombre de ‘Hits’ comme principal moyen de mesurer le succès de leur site.
En ce qui concerne les ‘visites’, comme je le disais dans certains articles précédents, hormis pour un site vendant des bandeaux publicitaires, le nombre de visites n’est pas, non plus, un indicateur clé. Peu importe le trafic que vous pouvez drainer si votre site est inefficace. Il est important d’associer d’autres métriques pour évaluer la valeur d’une visite.

Tout ceci nous ramène à notre préoccupation initiale. Si les indicateurs clés actuellement utilisés ne sont plus adaptés et si les interactions avec nos marques et entreprises se font sur des sites externes, comment pouvons-nous mesurer le succès?

C’est la qu’entre en scène la notion de ‘conversation’. Les interactions se produisent sur toutes sortes de sites sociaux. Il est donc plus important que jamais de tagguer tous les liens que vous pouvez diffuser en dehors de votre site, de manière à ce que quand un internaute arrive sur votre site grâce à un de vos liens, Google Analytics puissent correctement tracker cette visite.

5 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *