Sujets d’emails : 5 Stratégies qui fonctionnent toujours

13 mars 2018 SEINSIGHTS - Agence de communication

Sujets d’emails : 5 Stratégies qui fonctionnent toujours

L’objet de vos emails est l’élément le plus important de votre campagne d’emailing au complet. Ce sont eux qui vont inciter le lecteur à ouvrir votre email ou non. En effet, après avoir passé des heures à créer votre mailing, il ne fait aucun doute que vous voulez vous assurer que la majorité des inscrits à votre liste de diffusion le lit. Et c’est là que l’importance du sujet de votre email entre en jeu.

Le sujet de vos emails est la première chose que voient les destinataires. Voici donc 5 stratégies qui augmenteront les taux d’ouverture de votre campagne:

Aller droit au but

Les entreprises communiquent généralement avec leurs clients pour l’envoi de messages ou de mises à jour sur leurs produits et services. Soyez donc absolument clair sur ce que votre campagne doit accomplir, puis respectez l’objectif.

  • Quand il s’agit de notifications , la meilleure stratégie est d’être très spécifique dans le sujet du mail. Faites savoir aux clients exactement ce qu’ils liront. En leur disant pourquoi vous envoyez l’e-mail et ce qu’ils peuvent en attendre, c’est un moyen sûr d’attirer leur attention.
  • Lorsque vous envoyez des bulletins d’information ou des campagnes ponctuelles, utilisez des lignes d’objet qui piquent la curiosité du lecteur. Et la meilleure façon de le faire est de poser des questions.

Segmentez, localisez, personnalisez et ciblez

La personnalisation est un excellent moyen d’augmenter le taux d’ouverture de vos emails. Démarrer le sujet de votre email avec quelque chose comme, «Bonjour David, que diriez-vous ..» n’est pas seulement devenu quelque peu obligatoire, mais peut-être un peu trop commun. La meilleure façon de ne pas paraître trop monotone (probablement comme toutes les autres personnes de votre secteur) est d’adapter vos lignes d’objet en fonction des attributs et des actions du client.

Segmentez votre audience en fonction du sexe, de son emplacement, de ses centres d’intérêt et de son comportement récent sur site. Créez une ligne d’objet qui représente tout cela.

Un bon exemple est celui de LinkedIn. Il utilise vos connexions et ajoute des demandes pour leurs campagnes, pour vous ramener à leur plate-forme.

Construire une base solide

N’envoyez pas simplement un email sans y réfléchir ne serait-ce que quelques instants. Optez plutôt – dès le départ – pour une série de courriels pertinents pour que vos destinataires sachent qui vous êtes et ce que vous leur voulez. En retour, vous avez la possibilité de créer une dynamique pour toute campagne avec un taux d’ouverture accru.

Assurez-vous que chacun de vos e-mails de la série ajoute de la valeur au client afin de générer des conversions.

Testez la longueur de la ligne d’objet

Un conseil commun est de garder la ligne d’objet aussi courte que possible. J’aime proposer autre chose. D’autant plus qu’une étude de MailChimp suggère qu’il n’y a pas de «longueur optimale» pour une ligne d’objet. Cela dépend entièrement de votre public cible et de votre campagne. Commencez donc par tester différentes longueurs et casses – longues, courtes, majuscules, capitalisations de première lettre, etc.

source de l’image: MailChimp

Allez au-delà de la ligne d’objet

La ligne d’objet n’est pas la seule chose dont dépend le taux d’ouverture de votre campagne d’email. Il est important de garder à l’esprit ce qui vient tout de suite après la ligne d’objet – le choix et l’ordre des mots. Le format de presque tous les fournisseurs de services de messagerie affiche : la ligne d’objet, un pre-header, l’expéditeur et un bref aperçu. Jetez un oeil à votre compte Gmail pour vous de quoi je parle

Voici quelques choses que vous pouvez expérimenter:

  • Le champ expéditeur : Au lieu d’utiliser simplement votre nom ou celui de votre société, essayez un mélange des deux. “Bruno de SEInsights”, donne une touche personnelle et permet au destinataire de savoir quelle société lui écrit.
  • Déplacez la ligne “Ouvrir cet email dans un navigateur” vers le bas afin que le texte d’aperçu de votre courrier obtienne plus de visibilité.
  • Toujours utiliser le formatage lors de la rédaction de votre email. Utilisez une étiquette H1 qui a un sens pour le lecteur.

Quelles sont, à votre avis, les meilleures pratiques à suivre pour une campagne de marketing par courriel réussie ?

SEINSIGHTS - Agence de communication

BPI

VOUS AVEZ UN PROJET, UNE IDÉE ?

Contactez-nous sans plus attendre. Nous serons heureux d’échanger sur votre projet et la manière dont nous pouvons vous aider.