5 moyens de booster facilement le temps de chargement de vos pages

Le temps de chargement d’une page a souvent été jugé comme secondaire pour de nombreux webmasters plus orienté Web Design que SEO.
Cela peut vous sembler paradoxal, mais à une époque ou le haut débit est plus développé que jamais, les internautes n’hésiteront pas à quitter votre site si les temps de chargement ne sont pas satisfaisant.
Ainsi, pour assurer une expérience utilisateur agréable, vous avez besoin de réduire au maximum le temps de chargement de vos pages. Voici quelques pistes pour vous aider à identifier certains problèmes et y remédier.

1. Analysez votre site avec Web Page Analyzer, Page Speed et Yslow.
Page Speed et Yslow sont deux extensions Firefox, développé respectivement par Google et Yahoo, pour FireBug qui vous permettent d’effectuer toutes sortes de tests de vitesse sur votre site. Capture d'écran Yslow et PageSpeed

Ces outils vont évaluer les performances de votre site et vous donner des pistes pour améliorer les temps de chargement de votre site.

2. Installer un système de Cache
Ces systèmes génèrent des fichiers HTML statiques à partir de vos pages dynamiques.
Dès qu’un visiteur consulte une page sur votre blog, une version HTML est créée et sera affichée à tous les futurs visiteurs. Le serveur n’aura pas à recréer les pages pour tous les visiteurs.

3. Compresser vos images
Les images représentent une part importante du temps de chargement des pages. De nombreux outils vous permettent de compresser vos images en gardant un aspect visuel acceptable.
Le site DynamicDrive vous permet de visualiser le résultat obtenu en sauvegardant votre image avec différents taux de compressions. Comme vous pourrez le constater, l’aspect visuel n’est pas beaucoup altéré en compressant d’avantage les images.
Certes le résultat ne sera pas incroyable en compressant une seule image, mais l’addition de toutes les images peut vous faire gagner du temps non négligeable. Optimisation d'image automatique

Smushit, qui s’intègre avec YSlow va vous permettre de compresser les images trouvées sur votre site tout en gardant l’arborescence de vos répertoires. Il ne vous restera plus qu’a les uploader pour gagner quelques Ko.
Optimiser les images avec SmushIT

4. Compresser vos fichiers CSS et Javascript
De plus en plus les sites utilisent du Javascript. Ces fichiers peuvent devenir très important surtout si vous utilisez des bibliothèques Javascript ou autres plugins.
De nombreux service ont vu le jour vous permettant de réduire la taille de ces fichiers en supprimant les commentaires et la mise en forme (espace non obligatoire…):

Pour les fichiers CSS
http://tools.arantius.com/css-compressor
http://www.csscompressor.com/
http://www.cssdrive.com/index.php/main/csscompressor/

Pour les fichiers Javascript
http://jscompress.com/
http://www.vlead.in/resources/tools/minify-javascript/

Certains plugins WordPress perdent leur petit lorsque vous modifiez les fichiers js ou CSS. Veillez donc à toujours garder une copie de vos fichiers originaux. D’autant plus que si vous devez modifier votre CSS, il vous sera très difficile de le faire aisément une fois que vous l’aurez compressé.

5. Placez vos scripts en bas de page.
Bien que n’étant pas toujours faisable, il est parfois possible d’accélérer le temps de chargement d’une page en plaçant les balises ‘< script >’ le plus près de la balise de fermeture ‘< / body >’
La majorité des navigateurs actuels téléchargent environ deux composants sur un même domaine. Cependant, lorsqu’ils doivent télécharger un script, il ne faut rien d’autre avant que le téléchargement soit terminé. Il est donc intéressant de les faire télécharger le plus ‘tard’ possible afin de permettre le chargement des autres composantes (images, css…)

Une technique consiste à utiliser un Content Delivery Network (CDN) grâce à un simple sous domaine ou un CDN payant. Ne maitrisant pas cet aspect technique, je vous invite à consulter l’entrée Wikipédia

Comme nous l’avons évoqué dans l’article: le temps de chargement d’une page devrait avoir une incidence sur le classement de vos pages. Les pistes évoquées ci dessous ne nécessitent pas de compétences techniques particulières, il n’y a donc aucune raison de ne pas les suivre.
Nous pouvons, certes, aller un peu plus loin. Pour nous aider, Yahoo a listé une trentaine de bonne pratique pour améliorer la rapidité de votre site internet. Mais bon nombre de ces points nécessiteront un investissement un peu plus important.

Un temps de chargement optimisé offrira une meilleure expérience utilisateur. Que Google prenne en compte, ou non, ce facteur ne doit pas être la condition sine qua non pour que vous vous y intéressez. Un site fluide doit être l’un des premiers objectifs de votre stratégie de référencement.

Lire la suite

Est-ce que le temps moyen passé sur le site est important pour un site d’eCommerce?

Supposons que votre temps moyen sur le site est 2 minutes et 30 secondes. Est-ce une bonne chose, une mauvaise chose ou une chose inutile?

La plupart des gens pensent que plus de temps les internautes passent sur le site, mieux c’est. Mais le temps placé sur un site est un mauvais indicateur de succès d’un site. Bien sûr vous pouvez offrir des informations incroyables sur vos produits, des vidéos pertinentes, des guides intéressants, des comparatifs et des avis clients. Les visiteurs vont vraiment apprécier votre contenu car il peut leur permettre de décider quel produit ils iront acheter…ailleurs ou ils comparent, tout simplement, les prix sur différents sites et laissent votre site ouvert dans leur navigateur à coté de 10 autres onglets.

Aussi, la navigation d’un site peut être difficile et les internautes passent plus de temps à trouver un produit précis. Dans ce cas, un temps plus court serait plus positif pour l’expérience utilisateur. N’oubliez pas que le temps moyen passé sur un site est juste une moyenne. Pour être vraiment utile, il faudrait le segmenter par type de visiteur, le site référant, ou mot clé par exemple.

Idéalement, vous voudriez un temps moyen relativement faible lorsqu’un internaute arrive sur une page produit spécifique correspondant à sa requête. En effet, si un client n’a pas besoin de chercher ou de naviguer sur votre site pour trouver un produit qu’il souhaite acheter, plus le temps est court mieux c’est.

Il est également important de garder en tête que le temps moyen passé sur le site ne comptabilise pas les visites d’une seule page. Pour pouvoir calculer le temps d’une visite, votre outil Web Analytics à besoin de deux ‘actions’. Lorsqu’il arrive sur votre site, le compteur démarre, s’il charge une seconde page, un nouveau marqueur est inséré et nous savons le temps qu’il à passé sur la première page et ainsi de suite…Par conséquent, s’il quitte votre site en ayant visité qu’une seule page, vous ne pouvez pas savoir combien de temps il a passé sur votre site. C’est la raison pour laquelle vous trouverez que de nombreuses pages ont un temps moyen de 0:00

Bien que le temps moyen passé sur le site soit généralement évoqué dans toutes les ressources Web Analytics, il convient de le prendre avec précaution. Si vous avez un site d’eCommerce, je ne pense, sincèrement, pas que ce métrique soit important car il ne peut pas indiquer l’efficacité du site.

Lire la suite