Les 6 piliers d’un Buzz

Comme l’a synthétisé Mark Hughes, fondateur du cabinet de conseil en marketing, Buzzmarketing, les internautes vont parler de votre marque ou de votre entreprise seulement si l’histoire que vous racontez touche l’un (ou plusieurs) des 6 piliers suivants :

1. Les sujets tabous.
2. L’insolite.
3. Le scandaleux.
4. L’hilarant.
5. Le remarquable.
6. Le secret (gardé ou révélé)

Présentation1

La clé est donc de donner aux gens une belle histoire à raconter à leurs amis, leurs familles ou collègues. Plus ‘juteuse’ votre histoire sera, mieux c’est.

En analysant et schématisant les plus gros buzz et autres histoires virales nous pouvons constater qu’ils tournent tous autour de six principaux thèmes :

Un sujet tabou

Le sexe, les mensonges ou l’humour de « bas étage » sont des sujets que les gens ne sont pas censés faire apparaître dans une conversation polie. Herbal Essences a fait cela en faisant d’une femme se faisant un shampooing sous la douche une expérience très sensuelle, et tout le monde à relayé « l’info ».


Pub Herbal Essences

Quelque chose de très inhabituelle

Comme les créateurs de Gleeden, l’ont fait lorsqu’ils ont mis en place le premier site de rencontre dédié aux personnes mariées. Choquant pour les uns, rigolos pour les autres, une fois la première réaction passée, les gens commencent à en parler avec leurs amis. C’est exactement ce que vous voulez.

Une idée scandaleuse

Pour faire cela, vous devez trouver une « connexion » entre votre produit et la démesure.

Quelque chose de vraiment drôle

Personne n’est passé à côté du hashtag #jesuisnicolas. Une simple photo incrusté dans des scènes historiques célèbres à suffit pour être en tête des tendances Twitter depuis de nombreuses heures maintenant.

Sud_Ouest_sur_Twitter____Sarkozy_s_incruste_à_la_marche_de_Paris____mais_pas_seulement____ouestsarkozy__jesuisnico_http___t_co_JHbZ48zjOe_http___t_co_HzfzeiOdzt_

Difficile de s’empêcher de sourire et d’aller voir ce qui se passe avant de dire aux autres ce que nous avons vu.

Quelque chose de remarquable

En 2011, Ikea a souhaité réaliser 365 spot publicitaire dans un de leur magasin. Par la suite, ces publicité sont devenues le rendez-vous quotidien avec la marque et des milliers de personnes ont suivi ces spots. Selon la marque, cette campagne a fait croître les ventes de 4%.

Quelque chose de secret

Je ne suis pas censé vous dire cela, mais … tout le monde aime les secrets, et tout le monde aime parler de quelque chose qu’ils savent et que les autres ne savent pas (encore)….
Google a utilisé ce levier lorsqu’ils développaient leur service de messagerie Gmail.
C’était tellement secret et « exclusif » que certaines personnes payaient pour être invitées.

Lorsqu’une marque appuie sur une de ces six leviers, elle encourage la conversations au sein de ses clients, elle crée buzz.

Lire la suite

“être partout” : est-ce vraiment une bonne stratégie sur les médias sociaux ?

Vous avez probablement entendu que, pour réellement avoir un impact sur les médias sociaux, vous devez “être partout”. Je ne suis pas convaincu que cela est vrai.

En fait, je pense que votre stratégie sur les médias sociaux sera bien plus efficaces et bien plus gérable si vous choisissez de vous concentrer sur certaines plateformes. Surtout si vous démarrez votre activité et que vous n’avez pas les ressources (temps ou argent) pour vous aider.

La stratégie “être partout” est géniale si vous avez la possibilité de le faire. Créer des vidéos pour Youtube, tweeter régulièrement, offrir un contenu exclusif sur votre page Facebook et écrire des articles régulièrement pour votre blog. Bien fait, cette stratégie est très efficace.

Mais qui peut réellement être partout sur les médias sociaux ? Si vous n’avez pas une équipe de personnes pour vous aider, c’est tout simplement impossible.

C’est pourquoi la meilleure façon de gérer votre stratégie est de vous concentrer sur certaines plateformes uniquement. Privilégiez les deux ou trois plateformes qui fonctionnent le mieux. Ces deux ou trois plates-formes sont évidemment différentes en fonction de votre cible. La première étape est donc d’identifier les plateformes sociales qu’elle utilis le plus pour interagir avec les entreprises et les marques qu’elle aime.

Une fois que vous savez où est votre public (ils sont probablement à plusieurs endroits), commencez à faire des tests pour voir où vous avez le plus d’engagement, pour trouver les sources qui vous apportent le plus de trafic.

Une fois que vous avez trouvé deux ou trois plates-formes sur lesquelles concentrer, votre stratégie ne sera pas seulement plus facile à gérer, elle sera aussi beaucoup plus efficace.

Encore une fois, personne ne peut gérer sept ou huit comptes de manière pertinente et efficace. Bien sûr, nous sommes tous en mesure de configurer la publication de billets programmés, mais la partie la plus importante des médias sociaux que certaines personnes (malheureusement) ne comprennent pas encore, tourne autour de l’engagement.

Les gens sont sur les réseaux sociaux parce qu’ils veulent se connecter, interagir et, d’une certaine manière, collaborer avec vous – et non pas parce qu’ils veulent vous voir poster sans jamais intervenir.

Peut-être que vous voulez utiliser Facebook pour lancer un concours, Pinterest pour acquérir une plus grande notoriété et Twitter pour générer du trafic vers votre site web. Vient LinkedIn pour promouvoir votre rôle en tant que leader d’opinion. Mais toutes ces choses sont-elles reliées à vos objectifs business pour l’année?

Ne vous méprenez pas, ce sont tous d’excellentes choses à faire. Mais avant, vous devez vous demander comment chacune de ces actions peut satisfaire – ou contribuer – aux objectifs de l’entreprise.

Si vous ne pouvez pas répondre à cette question, alors vous voudrez peut-être repenser le temps que vous y consacrez. Malheureusement, il n’y a pas assez de temps dans une journée pour travailler sur votre entreprise et être partout sur les médias sociaux.

Une présence en ligne est essentielle à votre succès. Les médias sociaux représentent un gros morceau du gateau. Mais pour construire efficacement votre présence en ligne, vous devez vous concentrer sur les plateformes et les actions qui vont vous aider à atteindre vos objectifs.
Chaque nouvelle plateforme que vous allez rejoindre, chaque nouveau groupe que vous allez démarrer, chaque nouvelle mise à jour que vous allez essayer d’apprivoiser peut potentiellement vous tenir à l’écart de l’atteinte de vos objectifs.

Quelle est votre stratégie sur les médias sociaux ? Avez-vous tendance à vous concentrer sur quelques plateformes, ou croyez-vous que vous pouvez “être partout” efficacement sur les médias sociaux ?

Lire la suite

Un article partagé ne signifie pas un article lu

Il est largement accepté que le nombre d’interactions sociales reflète la qualité/pertinence d’un contenu. Sur ce point, je partage entièrement l’avis de Tony Haile (Chartbeat).

M. Haile a déclaré: «Nous avons constaté effectivement pas de corrélation entre les parts sociales et les personnes en train de lire. »

Chartbeat, qui mesure le trafic en temps réel pour de nombreux éditeurs en ligne, a pu constater qu’il n’y avait pas de corrélation entre le nombre de pages vues et le nombre de partages. Alors qu’il visait principalement de Twitter, Tony Haile essaye de démontrer le même schéma pour Facebook.

Il est donc important d’aller au-delà de la mesure du nombre de partage mais de s’orienter vers la mesure de l’engagement. La décision que prend le lecteur de partager votre contenu est une des choses les plus importantes que vous pouvez mesurer. Cela reste un élément clé de l’énigme, mais non suffisant. Il va falloir réfléchir sur une nouvelle façon de mesurer la valeur réelle du contenu.

Lire la suite

Suivre les Impressions sur les médias sociaux ?

« 3500 personnes ont vu cette publication ». C’est le genre de chiffres que les clients aiment lire dans les rapport, mais est-ce vraiment pertinent pour mesurer efficacement le ROI de vos campagnes ?

Bon nombre d’outils dédiés à l’analyse des campagnes sociales intègrent la notion « d’impression » dans leurs métriques relatifs à la performance de votre campagne. Mais qu’est-ce qu’une « impression » ?

Le terme « impression » sur les médias sociaux est étroitement lié à son homologue dans le monde de la publicité en ligne traditionnelle. Le nombre d’impressions peut donc se définir par le nombre d’impressions potentielles de votre message. En effet, il est impossible de de savoir si votre message – lancé au milieu de centaines d’autres messages sur Twitter ou Facebook est réellement perçu par l’utilisateur. La probabilité que tous vos utilisateurs étaient en ligne, ont vu, enregistré et assimilé votre message est peu probable.
Essayons de voir comment une impression sur les médias sociaux est calculée :

Sur Twitter par exemple, les «impressions» d’un tweet est le nombre total de followers de ce tweet. Autrement dit, le nombre de followers de l’expéditeur de tweet. A cela s’ajoute le nombre de retweet en prenant en compte le nombre de followers de chaque personne ayant retweeté le message et en filtrant les doublons éventuels.

Ainsi, contrairement à ce que l’excitation pourrait nous pousser à croire, le nombre d’impressions n’indique pas combien de personnes ont vu votre message. Mais simplement le nombre de fois ou la publication est apparue dans le fil de quelqu’un au cours de la période analysée. Rien ne permet de dire si l’utilisateur regardait son flux au moment de l’affichage.

Bien souvent, les marques et les agences mettent l’accent sur l’acquisition de nouveaux followers, sans prêter vraiment attention à la qualité de ces followers. Pourtant, chaque personne qui vous suit doit être en mesure d’interagir avec votre marque. Il est donc important de prendre en compte ces deux éléments lors du développement du nombres de followers : Qualité et quantité.

Vous n’avez pas réellement besoin du même nombre de followers que Britney Spears ou encore Lady Gaga pour avoir la campagne la plus rentable au monde.
Ce dont vous avez besoin c’est une poignée (aussi grosse que possible) de followers proactifs qui interagissent avec votre marque.
Par contre, vous pouvez utiliser les impressions pour comprendre ce qu’aime votre audience. Si vous voyez que les vidéos reçoivent plus d’impressions que les images par exemple, essayez de privilégier ce format. Mais ne vous préoccupez pas du nombre d’impressions pour mesurer le réel succès de votre campagne.

Lire la suite

Social Media Marketing : Comment rester naturel ?

Il y a tellement d’aspects à prendre en compte dans une campagne de marketing sur les médias sociaux que le côté « naturel » peut facilement se perdre dans la masse.
Il est facile de se prendre au jeu et d’oublier de donner un sens à ce que nous faisons et n’apporter auvune réelle valeur à notre auditoire. Les plates-formes sociales se développent de manière intéressante et cela peut réellement être bénéfique pour les marques qui cherchent des moyens plus faciles de se connecter avec leurs consommateurs. Mais avec tout ce qu’il y a à faire, comment pouvons nous rester « naturels » ?

Choisissez la plate-forme qui convient le plus à votre audience

Il y a tellement de plates-formes différentes qu’il est important de choisir la plate-forme la plus pertinente vous engager avec votre audience. Cela peut nécessiter quelques recherches de votre part pour trouver le « lieu de rencontre » préféré de votre public cible, mais l’investissement en vaut réellement la peine.
Bien que de nombreuses plates-formes peuvent être bénéfiques pour des campagne de référencement, si votre cible ne fréquente pas le site, ce sera une vaine tentative. Ci votre cible est plutôt féminine, essayez des plateformes telles que Pinterest ou Hello Cotton. Rappelez-vous, les interactions devraient être naturelles et non laborieuses.

Apportez de la valeur dans ce que vous faites

Même si vous créez et investissez dans une campagne marketing pour vos intérêts commerciaux, votre accent doit être mis sur comment vous pouvez apporter de la valeur à vos client ou futurs clients. Il n’y à rien de naturel, c’est même un peu désagréable, à balancer ses propres informations aux yeux des consommateurs. Ils pourront bien sûr se souvenir de votre marque, mais ce la aura dans bien des cas une connotation négative.
Créez votre campagne autour d’une chose dans laquelle votre public va trouver un sens et ensuite, interagissez avec eux.

Ne discréditez pas les avis des consommateurs

Dans bien des cas, les utilisateurs partagent volontiers leurs expériences avec un produit ou une entreprise. Ne négligez pas ces informations. Ce type de contenu généré par l’utilisateur peut fournir des données marketing très utiles. Obligez-vous à interagir avec eux. Que ce soit en approfondissant le débat ou en leur apportant une réponse. Cela vous permet de valider votre expertise dans le domaine et montrerez à votre auditoire que vous apprécier ce qu’ils ont à dire. En interagissant avec les consommateurs, même un avis perçu comme négatif peut vous aider à vous établir comme une marque digne de confiance.

Si vous laissez un avis négatif sans réponse, les personnes pourront prendre cela comme une sorte d’aveu. En abordant sereinement chaque commentaire, votre message sera perçu comme naturel.

Vous ne pouvez pas envisager de vous lancer dans une campagne sur les médias sociaux sans attendre à ce qu’elle soit naturelle. Les médias sociaux offrent un excellent moyen de communiquer directement et quotidiennement avec vos consommateurs, utilisez les à bon escient .

Lire la suite