Le protocole HTTPS comme facteur de positionnement

La semaine dernière, Google a annoncé que les sites sécurisés (HTTPS et SSL) obtiendront un coup de pouce dans les classements de recherche. Par le passé, nous n’avions que des doutes sur l’impact du HTTPS dans le positionnement d’une page, mais l’annonce de Google en a fait un facteur officiel.

Le protocole de transfert hypertexte sécurisé (HTTPS) est une surcouche de protocole HTTP classique avec un chiffrement SSL ou TLS.

Ce protocole permet au visiteur de valider l’identité du site qu’il visite par l’intermédiaire d’un certificat émis par un tiers de confiance. Ce protocole garantit – en théorie – l’intégrité et la confidentialité des données échangées entre l’utilisateur et le serveur. Généralement payant (un cinquantaine d’euros par an et par domaine en moyenne), certaines options gratuites commencent à voir le jour comme StartSSL.

C’est donc le bon moment pour prendre un peu d’avance sur vos concurrents tant que tout ceci est encore nouveau.

Que savons-nous sur ce niveau critère de positionnement?

A priori, ce critère est totalement indépendant des autres signaux pris en compte par l’algorithme Google. Contrairement à Penguin ou Panda, ce signal est géré en temps réel en fonction de la page visitée. En effet, les sites peuvent avoir différents protocoles en fonctions des sections présentées. Ainsi, le blog d’un site eCommerce peut avoir un protocole HTTP alors que la boutique (sur un sous domaine ou non) peut utiliser le protocole HTTPS.

Quels sont les risques ?

Changer de protocole signifie – pour Google Webmaster Tools – changer d’URL et, comme à chaque changement d’URL, il est possible d’observer une baisse de positionnement après la mise en place.

Lors du passage de HTTP à HTTPS, il est important de prendre toutes les précautions et planifier correctement ce changement. : Redirection 301, nouveaux sitemaps … N’hésitez pas à investir quelque heures dans un développeur si vous n’avez pas d’équipe IT en interne. Il faudra veiller à rassembler toutes les données existantes sur le site, planifier une stratégie complète et cohérente et mettre en place les certificats SSL. Une fois un place, il faudra suivre les résultats durant les semaines qui suivent.

Notez également que le temps de chargement de vos page peut augmenter. Toutes les données chiffrées devront alors être décryptées par les visiteurs du site, puis à nouveau sur le serveur d’hébergement. Cela prend un peu plus de temps que d’envoyer les données de texte pur.
Le SSL crypte également le contenu de la page, les feuilles de style, et toutes les autres fonctionnalités de la page tels que les images et les vidéos. Si votre site à déjà quelques années, il peut être temps d’envisager une mise à niveau plus globales.

Et vous, comptez vous utiliser un certificat SSL pour votre site ?

  1. E-commerce et Ergonomie : Le processus de commande - SEInsights a laissé un commentaire sur 24 août 2014 at 23 h 24 min

    […] via une passerelle sécurisée. La sécurité renforce la confiance. D’autant plus que Google à récemment annoncé prendre en compte ce facteur dans le classement des pages dans son […]

  2. Référencement Paris a laissé un commentaire sur 4 octobre 2015 at 18 h 39 min

    Donc, c’est vrai? Il faudrait alors revoir ses urls pour bénéficier de ce coup de pouce? Le référencement naturel de vient compliqué…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *