Analyse de sentiment : bientôt un facteur de positionnement ?

  Bruno   août 05, 2013   Référencement   1 Comment

Certains référenceurs estiment que l’analyse des sentiments pourrait voir le jour dans une des prochaines mise à jour Google pour devenir un facteur de positionnement. Cela signifierait que les liens associé à un contenu ‘négatif’ (mauvaise critique…) seraient dévaluées (non pris en compte) et les liens associés à des contenus positifs auraient plus de poids pour le classement de vos pages.

Est-ce réaliste ?

Depuis plusieurs années maintenant, force est de constater que certains signaus montrent une évolution dans cette direction.

  • En 2008, un employé de Yahoo! a publié une étude scientifique intitulée “Opinion Mining and Sentiment Analysis” (PDF disponible ici )
  • En janvier 2013, Google a déposé un brevet appelé “Domain-specific sentiment classification” (Lire le brevet)
  • Google possède un autre brevet intitulé “Large-scale sentiment analysis”. (Lire le brevet ).
  • Google a de nombreux autres brevets qui pointent dans la même direction, comme “Systems and methods for reputation management” ou encore “Phrase based snippet generation”.

La technologie est donc disponible. Google pourrait donc décider, dans un proche avenir, s’il l’utilisera pour classer les pages.

Un boulevard pour les Community Manager ?

Au lieu de créer des liens, les experts du net linking pourraient donc devoir gérer la réputation en ligne de leur entreprise/client en plus de développer les liens. Les mentions négatives ne devraient donc pas être ignorées, mais utilisés pour donner à la clientèle une expérience positive.

Bien évidement, rien n’est actuellement confirmé et si je ne pense pas que Google envisage d’intégrer rapidement une analyse de sentiment pour positionner les pages, ce ne serait pas dénué de sens.

Qu’en pensez-vous, est-ce vraiment réaliste ?

One Comment

  1. Pingback: Analyse de sentiment : bientôt un facteur...

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*