Ajoutez un peu de négativité dans vos titres

Quel genre d’accroche pousse les gens à acheter les magazines people ? La réponse est évidente, n’est-ce pas ? Vous ne verrez jamais une couverture de ce genre de magazine mettant en avant à quel point tout va bien pour telle ou telle personne. Que la météo est splendide, que les trajets se sont fait sans accident…, n’est ce pas ?

Les journaux et les émissions de télévision sont truffés de catastrophes, de corruption et autres histoires déprimantes.

Il y a une raison simple pour cela. Personne n’achèterait ces journaux, personne ne regarderait ces émissions. Nous – en tant qu’êtres humains – sommes accro au mauvaises nouvelles. Aussi surprenant et étrange que cela puisse paraitre. Nous avouons sans problème que nous préférons les bonnes nouvelles, mais dans les faits, ce n’est pas tout à fait exact… Nous avons tendance à accorder plus d’attention aux mots négatifs dans les titres

Utilisez ce fait dans vos e-mails sans pour autant tomber dans la négativité à outrance et tout le temps.

Voici deux exemples de sujet ayant obtenus des taux d’ouverture supérieurs à 65% pour certains clients. Bien évidemment, vous devez tester pour voir si votre audience réagit de la même façon.

La triste réalité sur …
Le plus gros mensonge que vous avez entendu…

Lire la suite

List Building : Encouragez vos visiteurs à s’abonner à votre liste

Un contact continu et régulier dans le temps est l’un des seuls moyens de bâtir une communauté rentable.

Une fois que vous avez la partie technique du système : comme une module d’inscription à la newsletter et un système de messagerie comme MailChimp, vous vous rendez compte assez rapidement compte que, malgré le travail que cela représente, ces éléments sont la partie la plus facile de la construction d’une liste .

La plupart d’entre nous évitent de laisser ses coordonnées pour tout et n’importe quoi. Parfois, nous avons recours à des adresses emails spécialement créées pour ce genre de chose mais que nous regardons que très rarement. La question est simple : Comment convaincre quelqu’un de vous donner leur adresse e-mail et s’inscrire à votre liste ?

Soyez le Vito Corleone de la toile

Soyez le Vito Corleone de votre niche et faites leur une offre qu’ils ne pourront pas refuser. Offrez-leur un pot de vin suffisamment intéressant qui les aidera à surmonter cette résistance à remplir. En d’autres termes, Incitez vos visiteurs à s’inscrire à votre liste. Pour y arriver, vous devez :

Connaître votre cible

Avant de créer quelque chose, vous devez connaître votre public cible. Si vous ne savez pas qui lit votre blog, vous ne serez pas en mesure de créer une offre qu’ils ne pourront refuser.

Pour connaitre quelqu’un, il n’y a rien de mieux que de lui parler. Il en est de même sur Internet. Parlez-leur , trouvez quelques personnes qui commentent ou parlent de vous dans les médias sociaux et entrez en contact avec eux. Discuter avec eux et essayez de connaître leurs frustrations, leurs besoins. Dans bien des cas, Twitter est un bon endroit pour initier cette recherche si vous n’avez pas d’autres moyen d’entrer en contact avec vos lecteurs.

Si vous avez un formulaire d’inscription sur votre blog, que vous avez du trafic mais que personne ne s’enregistre, c’est probablement ce point que vous devez travailler.

Résoudre un problème

Cela peut sembler très simple mais la construction d’une liste est aussi simple que de créer une offre qui résout le problème de votre lecteur idéal. Inutile de compliquer les choses, comme toujours, vous devez être utile, apporter une certaine valeur ajoutée.

Comment être utile dépend entièrement de la connaissance que vous avez de votre public. Chaque personne a des besoins différents.

Quel problème pourriez-vous aider à résoudre ? Qu’est-ce qui frustre vos lecteurs ? Qu’est-ce qui les empêche de dormir ?

De manière générale, les gens aiment parler de leurs problèmes, vous avez juste à chercher et écouter. Pour ce faire, lisez les commentaires de blog. Bien souvent, les lecteurs y expriment leurs problèmes, leurs préoccupations et leurs frustrations ?

Vérifiez également votre outil d’analyse web tel que Google Analytics pour trouver votre article le plus populaire. Il y a des chances que s’il est populaire, une incitation autour de ce sujet serait bien accueillie

Identifier le meilleur support

Une fois que vous avez la question que vous devez résoudre, vous aurez besoin de comprendre comment offrir la réponse à votre audience.

La plupart des problèmes ont un format plus adapté. Par exemple, si vous devez résoudre un problème qui est vraiment difficile à décrire avec des mots, la vidéo est la voie à suivre. Si vous résolvez un problème qui oblige les gens à recourir un un véritable brainstorming, un pdf imprimable peut être intéressant. Je ne connais pas vraiment de format universel qui correspondra à toutes les offres. Comme toujours, testez ce qui marche le plus pour vous.

Quelques exemples de support pour présenter votre offre :

  • ebook téléchargeable
  • didacticiel vidéo
  • liste imprimable ou feuille de calcul Excel
  • programmes audio
  • cours en ligne

Résistez à l’envie de compliquer les choses. Tout ce dont vous avez besoin (et c’est suffisamment compliqué) c’est de répondre à un besoin. L’étape suivante est simplement de faire et tester.

Quelques ressources pour la génération de leads

Si vous êtes prêt à commencer vos efforts de construction de liste, voici quelques ressources qui pourraient vous intéresser :

Lire la suite

Les meilleurs et les pires moments pour envoyer vos mailings

Selon une étude réalisée par ConvinceAndConvert , 44% des destinataires d’email ont – au moins – réalisé un achat suite à un email promotionnel. Et les faits impressionnantes de l’email marketing ne s’arrêtent pas là – environ la moitié d’une liste d’emails va ouvrir ou cliquer sur vos communications et les recettes liées à campagne d’emailing ont atteint plus de 156 millions de dollars en 2012.

De toute évidence, l’email marketing continue d’être un investissement très rentable. Si nous insistons encore et toujours sur l’importance de construire votre propre liste, l’objectif de cet article est de vous informer sur les meilleurs moments pour envoyer vos emails pour augmentez vos taux d’engagement.

Pour ce faire, nous vous présentons une infographie créée par Pure360, une société anglaise spécialisée dans l’email marketing :

Lire la suite

Envoyez automatiquement vos articles avec MailChimp

Il existe de nombreux plugins ou services vous permettant d’envoyer automatiquement vos dernières publications à vos lecteurs ou, plus précisément, aux personnes qui se sont inscrites sur votre blog. Outre la praticité de recevoir les derniers article dans sa boite mail, cela crée en plus une certaine forme de proximité avec votre lectorat.

Si nous pourrions citer WP Post Notifier For All pour WordPress ou AcyMailing pour Joomla c’est Mailchimp que nous allons utiliser et qui aura l’avantage de pouvoir être utilisé quel que soit le CMS utilisé. L’offre gratuite (et à vie) de MailChimp vous permet de gérer une liste jusqu’à 2000 abonnés et envoyer 12.000 emails par mois.

Créer un segment sur votre liste

 

La création de ce segment (Group dans Mailchimp) vous permettra d’offrir à vos abonnés le choix de recevoir votre campagne RSS par e-mail dans votre formulaire d’inscription.
Pour ce faire, cliquer sur Manage Subscribers puis sur Groups. commencez par créer un groupe. L’écran suivant vous permettra de sélectionner l’affichage désiré sur votre formulaire d’inscription ainsi que définir les différents labels désirés.

 

 

Une fois sauvegardé, rendez-vous dans votre liste pour ajouter une ou plusieurs adresses dans les deux groupes précédemment crées. (Bien évidemment, vous pouvez créer plus de groupe si le besoin ce fait sentir)

 

 

Créer une campagne RSS

Une fois les groupes crées, nous pouvons passer à la création d’une campagne RSS. Dans la partie Campaign de Mailchimp, sélectionnez RSS-Driven Campaign’ puis laissez-vous guider par l’assistant MailChimp.

 

Les différents écrans vous permettront de régler les détails de votre campagne où vous serez invité à configurer les informations basiques comme le nom de la campagne, le sujet de l’email, le nom de l’expéditeur et son adresse email mais aussi le tracking, de tweeter vos messages après l’envoi (nécessite un compte twitter associé) et/ou de les publier sur Facebook…

 

MailUne fois les aspects ‘techniques’ reglés, Mailchimp vous permet de définir le design de votre campaign. Vous avez la possibilité de créer vos propres templates ou d’utiliser des gabarits pré-configurés

Les gabarits préconfigurés sont nombreux et je suis persuadé que vous y trouverez votre bonheur. Sélectionnez la catégorie RSS-to-email pour filtrer les gabarits adaptés à notre projet.

Après avoir sélectionné un modèle, vous serez dirigé vers un éditeur dans lequel vous pourrez personnaliser les couleurs, les polices, les images d’en-tête et le texte de votre email. Quelques clics suffiront à modifier les templates pour y insérer vos propres éléments visuels (logos et photos) et coller à votre charte graphique.

 

 

La dernière étape de l’assistant est la page d’examen. Si il n’y a aucun problème avec la campagne, vous pouvez cliquer sur le bouton “Start RSS” pour démarrer la campagne.  Vous pouvez également (et je vous encourage à le faire) vous envoyer un test pour voir un aperçu de l’email tel que vos lecteurs le recevront.

Créer le formulaire d’inscription

Pour recueillir les adresses et offrir à vos lecteurs la possibilité de recevoir les messages correspondants aux groupes crées précédemment, retournez sur la gestion de votre liste pour y créer un formulaire (SignUp Form). Laissez vous guider par l’assistant Mailchimp afin de créer le formulaire correspondant au mieux à vos besoins.

Une fois que vous serez satisfait du résultat, faites défiler la page et cliquez sur le bouton permettant de générer le code à intégrer sur votre site.

Lire la suite

eCommerce : 3 segments que vous devriez suivre

Sur un site eCommerce, nous pourrions de manière générale segmenter les visiteurs en trois groupes nécessitant une attention toute particulière. Créer ces segments vous permettra d’envoyer des messages sur mesure, telles que des bons d’achat, des promotions et autres mises à jour dans le but d’augmenter vos ventes et fidéliser vos clients. | eCommerce : 3 segments que vous devriez suivre

1er segment : Les clients qui génèrent le plus de CA

Dans la majorité des sites eCommerce, le principe de Pareto s’applique : 80% des ventes proviennent de 20% des clients. En identifiant ces 20%, vous serez en mesure de leur dérouler le tapis rouge. Plus vous aurez d’informations dans votre CRM, plus vous pourrez personnaliser vos interactions.

2eme segment : Les clients acquis depuis les canaux les plus performants

Le segment des utilisateurs acquis auprès de vos canaux les plus performants est intéressant pour deux raisons principales :

– Etre en mesure de les atteindre et les encourager à acheter davantage de produits ou augmenter la fréquence des achats
– Pour essayer d’identifier les raisons de ce succès (Dans le but de le reproduire)

Lorsque vous créerez ce segment, vous aurez besoin d’examiner non seulement le nombre de clients convertis par canal mais aussi la valeur du panier moyen et de la fréquence des achats. Ne vous contentez jamais du nombre de commandes seul. Il est possible que cela ne soit pas votre canal le plus performant.

3eme segment : Les clients que vous risquez de perdre

Le troisième segment qui nous intéresse est les clients que nous risquons de perdre. Lorsque vous commencerez à mesurez et comprendre les comportements d’achat (récence, fréquence et montant – RFM) vous aurez une idée plus claire des clients qui nécessitent une attention particulière afin de ne pas les perdre.

Il vous sera alors possible de créer un segment comprenant les personnes qui n’ont pas passé commande depuis une certaine période. Un petit rappel ou une campagne de promotion plus agressive pourront être envisagé.

Ce ne sont que trois suggestions, mais ce sont les segments que j’utilise pour chaque projet et générant des résultats plutôt satisfaisants. N’hésitez pas à les essayer et partager vos retours d’expérience avec nous.

Lire la suite