Ces mots qui font la différence

Nous faisons tous ces erreurs. Je suis certain que vous pourrez trouver de nombreux exemples où je les ai faite moi-même. Néanmoins c’est une chose importante que vous devez garder à l’esprit lors de la création de votre communication. Je parle bien entendu de la puissance des mots que vous utilisez.

Aussi surprenant ou évident que cela puisse paraître, certains mots augmentent les chances d’une conversion alors que d’autres vont avoir l’effet inverse.

Souvent utilisé, Acheter est un mot qui devrait être évité. Parlez autour de vous et vous verrez que personne n’aime qu’on leur vende quelque chose. Demander d’acheter quelque chose fera fuir de nombreux prospect.

Que pouvez-vous utiliser à la place ?

Que pensez-vous de « Recevoir » ?

Découvrez comment vous pouvez recevoir votre ebook sur le référencement payant par opposition à Achetez notre ebook sur le référencement payant ici.

Pouvez-vous voir et entendre la différence?

Que pensez-vous de « Investir », par exemple:

Votre investissement dans cet ebook est assuré notre garantie ‘satisfait ou remboursé’.

 

L’idée n’est pas de vous donner une liste exhaustive des mots que vous pouvez utiliser, mais plutôt de vous inciter à toujours trouver des alternatives plus efficaces au mot « acheter ».

Ne faites pas travailler vos prospects

Comme « Acheter », un autre mot qui devrait toujours être évité est « Apprendre. » Généralement, les gens ne veulent pas apprendre. L’apprentissage c’est du travail et les gens préfèrent beaucoup plus « découvrir » qu' »apprendre ».
La découverte est passionnante, cela implique de la « nouveauté » ou quelque chose que peut-être personne d’autre n’a vu ou entendu auparavant.

Nous utilisons parfois le mot « chose(s) » pour inciter les gens à cliquer sur nos titres du type « Les cinq choses dont vous avez besoin pour devenir un professionnel du référencement web ».

« Chose(s) » est un mot faible. De plus, il est très important d’être aussi précis que possible dans votre communication. Ces « choses » sont tout simplement trop vagues pour que le message soit clair. Privilégiez les conseils, les astuces, les techniques, les idées, les secrets, les stratégies, les tactiques etc. Ce sont des options beaucoup plus efficaces que les « choses »

Si vos mots impliquent quelque chose de contre nature pour votre prospect, comme faire un effort intellectuel ou physique ou toute autre friction (comme « acheter »), vous devez essayer de trouver une alternative plus efficace.

Une réponse à “Ces mots qui font la différence

  1. Très juste. Ces mots font la différence depuis des décennies. Ils nous viennent des seniors du marketing, qui en ont publié des listes entières. Il faut en fait utiliser des mots qui évoquent des choses positives, pas des mots trop fermés qui nous enferment dans un quotidien morose ou dans notre condition limitée. Par exemple, pour améliorer votre lettre de vente, vous pourriez formuler ainsi : « Découvrez comment notre livre sur le référencement payant peut considérablement augmenter votre chiffre d’affaire »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *