Comment Segmenter vos emails pour booster votre taux d’ouverture

Une des choses que nous voulons tous avec nos mailings est d’avoir le taux d’ouverture le plus élevé possible. Ce qu’il faut garder à l’esprit lorsqu’on parle de taux d’ouverture est que toutes les solutions d’emailings utilisent le chargement d’une image ou le clic pour déterminer le nombre d’ouverture. Le taux d’ouverture est donc quasiment toujours supérieur à celui que vous donne votre outil.

Ceci étant dit, ce qui est vraiment important quand nous parlons d’emailing est l’engagement. Amener les gens à interagir avec ce que nous envoyons.

Bien évidemment, les inciter à cliquer sur quelques liens est une bonne choses, mais segmenter votre liste en fonction des ouverture est également une chose que vous devriez essayer.

Lorsque vous envoyez un mailing, au lieu de l’envoyer à votre liste entière concentrez-vous sur les personnes qui ouvrent régulièrement vos e-mails parce que ce sont ces personnes qui veulent entendre ce que vous avez à dire. Les personnes qui n’ouvrent pas systématiquement vos e-mails sont celles qui sont « simplement » susceptibles d’être intéressées par ce que vous voulez dire. Ce que vous pouvez faire est de leur envoyer des mails un peu moins souvent qu’à ceux qui les ouvrent régulièrement.

Pour savoir à quelle fréquence vous devriez envoyer. Tout est une question d’équilibre en fonction de votre niche. Tout le monde est différent, mais pour le savoir, il n’y à qu’une solution : Tester.

L’idée ici est de changer la fréquence d’envoi entre ceux qui ouvrent régulièrement vos emails et ceux qui ne le font pas. D’une certaine manière, c’est aussi une façon de respecter les personnes qui sont inscrites sur votre liste. Certaines personnes, n’ont pas le besoin ou l’envie de vos entendre souvent que vous le souhaiteriez. Dans ce cas là, un mailing toutes les semaines avec vos derniers articles serait suffisant. Après tout, combien d’entre eux ont donné leur adresse uniquement pour recevoir cet ebook ou autre cadeau que vous leur avez proposé en échange ?
Pour les autres, ceux qui aiment vous lire, essayer de leur envoyer une notification dès que vous publiez un article.
Encore une fois, ce n’est qu’une suggestion. A vous de tester différents formats et différentes fréquences pour voir ce qui fonctionne pour vous.

Il y à deux options fondamentales. Soit vous n’offrez rien et vous laisser les personnes qui aiment ce que vous faites s’inscrire à votre newsletter. Ou vous offrez quelque chose en retour pour augmenter votre taux d’inscription mais diminuer l’engagement global à vos mailings. Je vous passe la célèbre histoire du beurre et de la crémière

Lire la suite

Quelques astuces pour vendre plus cher et plus vite

Fixer le prix de ses produits ne consiste pas à attribuer une série de chiffres à un article. Il est essentiel de gérer les perceptions. Une idée fausse que vous devez absolument bannir est que les clients achètent essentiellement avec la pensée logique.

Bien sûr, avec l’avènement des comparateurs de prix sur Internet, vous pourriez penser que la plupart des décisions d’achat sont prises sur la base de chiffres concrets.

Mais en réalité, le client moyen est non seulement illogique, mais malléable. Des études ont démontré que la perception de la valeur présentée à un client peut facilement être influencée par une variété de techniques psychologiques. Voici quelques exemples des façons par lesquelles vous pouvez améliorer la perception de vos clients:

Faites oublier les pourcentages

Les prix sont rarement évalués en termes absolus. Au lieu de cela, la plupart des gens évaluent les réductions basées sur les économies en pourcentage réalisé sur un prix indicatif.

Pour illustrer ce fait, disons que vous faites des emplettes dans un magasin qui vend un article pour 20 Euros.

Vous allez dans un magasin similaire situé à 20 minutes du premier et vous voyez le même article à 5 euros. Qu’allez vous faire ?

Prenons un autre exemple dans lequel un article couterait 10000 Euros. Feriez-vous le même trajet à l’autre magasin si le même produit était à 9985 Euros ? La décision devient un peu plus difficile non ?

Vous économisez 15 Euros dans les deux cas, mais aller dans un magasin situé à 20 minutes parait plus intéressant lorsque vous économisez 75% que lorsque vous gagniez « que » 0,15%

Cet écart se manifeste parce que nos perceptions sont fortement influencés par des pourcentages.

Pourquoi est-ce important ?

Ce sont des renseignements précieux, car cela nous dit que vous ne devriez même pas songer à offrir un rabais s’il peut être perçu comme insignifiant pour le client.

Au lieu d’offrir un petit rabais, offrez un article gratuitement ou offrez quelque chose de valeur qui sera difficile de quantifier.

Un bon exemple serait lorsque vous achetez une nouvelle voiture. Au lieu de vous donner quelques centaines d’euros de réductions dont vous ne percevrez pas le réel intérêt, les concessionnaires d’automobiles vous offrent un financement plus sympas, des options valant parfois guère plus que quelques centaines d’euros…

Les réductions sont généralement équivalentes mais semblent plus attrayantes parce qu’elles vous sont présentées différemment.

Séduisez le client

Un client est susceptible de payer davantage pour un article s’ils croient qu’ils achètent le produit à société qui est fondamentalement perçue comme bonne.

Par exemple, si votre magasin fait don d’une partie des recettes à une oeuvre caritative, un client sera plus enclin à faire affaire avec vous, même si vous avez des prix légèrement plus élevés.

Je vois de plus en plus d’entreprises devenir «vertes» ces temps-ci. Ce côté « vert » porte la connotation que l’entreprise se soucie vraiment de l’environnement. Est-ce que je paraitrai cynique si je pensais que de nombreuses entreprises deviennent «vertes» ont des prix plus élevés ?

Quoi qu’il en soit, l’essentiel est d’être conscient que si vous pouvez projeter une aura positive autour de votre entreprise, vous serez en mesure de pratiquer des prix sensiblement plus élevés.

Donnez des points de référence différents

Avez-vous déjà remarqué qu’il y a toujours une grande variété de produits similaires qui couvrent une gamme complète de prix ? La raison en est simple, nous – en tant que client – avons tous notre idée de ce qu’est un prix de référence raisonnable pour un produit particulier.

En faussant les prix des différents styles du même article, les magasins peuvent fortement influencer les clients à acheter un produit plus cher.

Une étude a été menée dans laquelle on demandait à deux groupes de clients de choisir entre plusieurs modèles de téléviseurs à écran plat.

Le premier groupe a été invités à choisir entre 2 téléviseurs au prix de 700 et 1000 euros.

Le second devait choisir entre 3 modèles au prix de 700, 1000 et 2000 euros.

Les résultats de l’étude ont montré que les clients étaient plus susceptibles d’acheter le modèle à 1000 dollars lorsqu’on leur présente 3 choix plutôt que 2. La majorité des clients aiment se tenir au milieu de la route.

En introduisant des éléments à prix élevé, vous pouvez effectivement pousser un client à dépenser plus d’argent parce que leurs perceptions de la médiane seront faussés.

Une autre technique qui fonctionne bien est d’introduire un élément très coûteux et de fournir une forte décote sur le prix sur-gonflé. 50% de réduction sur un article qui se vend pour 100 euros semble beaucoup plus attrayant que 10% de rabais sur un article qui se vend 55 euros.

Si vous vendez des produits qui ne disposent pas d’un prix fixe, cette technique peut fortement influencer les acheteurs

Utilisez toujours une lumière positive

Évitez la négativité lors de la présentation de vos prix. Veillez à toujours les présenter en termes de gains et non de pertes. Offrez à vos prix la lumière la plus positive possible. Qu’est-ce qui sonne le mieux pour vous ?

L’article A est à 1200 euros avec une remise instantanée de 200 euros.
L’article B est à 800 euros avec un frais de mise en service de 200 euros.

Je ne sais pas vous, mais moi je déteste voir un prix bas et découvrir, en petit caractères, des frais cachés.

Présentez toujours vos prix en termes de gains et votre client sera toujours plus enclin à finaliser la vente.

Les tactiques présentées ci-dessus ne remplacent nullement votre proposition de vente unique pour votre business.

Cependant, si vous vendez des produits uniques et vous voulez augmenter vos marges, alors les tactiques mentionnés dans cet article sont d’excellents moyens de le faire d’une manière plus subtile.

Assurez-vous de réfléchir à deux fois et d’examiner comment vous structurez une promotion pour qu’elle puisse maximiser vos ventes.

Lire la suite

200 façons de gagner de l’argent en ligne ! [Infographie]

Gagner de l’argent en ligne ou avec son blog n’est pas une tâche facile mais en même temps les concepts pour y arriver son simples. Si vous êtes un blogueur, vous savez probablement qu’il y a quelques années en arrière, il était relativement facile de sortir du lot et de gagner de l’argent. Pour autant, seulement quelques personnes connaissaient les moyens pour y arriver.

Mais à l’heure actuelle il y a une quantité considérable de blogueurs qui arrivent à faire quelques centaines d’euros grâce à leurs blogs. Pour autant, même si c’est le cheval de bataille de lance de ce site, le blogging n’est pas la seule façon de gagner de l’argent en ligne. Il y a beaucoup d’autres moyens qui peuvent vous aider à arrondir les fins de mois.

L’infographie ci-dessous vous présente plus de 200 façons de faire de l’argent en ligne.

200 façons de gagner de l'argent en ligne

Après avoir vu ces 200 façons de gagner de l’argent sur internet, pensez-vous en essayer quelques unes ?

N’hésitez pas à partager cet article avec vos proches et exprimer votre point de vue dans les commentaires ci-dessous.

Pour en savoir plus sur les façons de monétiser votre blog, abonnez-vous à notre newsletter.

Lire la suite

Gagner de l’argent avec un blog : Rêve ou réalité ?

Si vous en parlez autour de vous, les chances sont assez élevées pour qu’on vous prenne pour un fou. Pour la plupart des gens, le blogging est un passe-temps. En aucun cas une carrière et encore moins une façon de gagner de l’argent.

Après tout, si vous voulez vraiment améliorer votre vie, vous devez réussir vos examens, écrire un livre, ou démarrer votre propre entreprise. Accrocher ses espoirs à un blog n’est pas un plan de carrière.

Pourtant, de nombreux blogs gagnent de l’argent. Quelques blogueurs en gagnent suffisamment pour quitter leur emploi.

Comment gagner de l’argent avec un blog ?

En travaillant. Tout simplement. Si vous considérez votre blog comme un passe-temps, c’est ce qu’il sera. Et comme tous les passe temps, il vous coutera une certaine somme d’argent (domaine, hébergement…) contre un certain plaisir (une rentrée d’argent modeste)

Mais vous pouvez faire de l’argent avec un blog. Si vous voulez gagner votre vie en enseignant aux autres ce que vous connaissez, il n’y a rien de mal à cela. Les professeurs le font, les conférenciers le font, les auteurs le font….
Le consulting est une industrie à plus de 400 milliards d’euros. Et que font tous ces consultants ? Ils sont payé pour enseigner.

Bloguer n’est pas différent. Ce sont ces mêmes vieux modèles couplés avec un peu de modernité..

D’où vient l’argent ?

Nous avons pris les rapports de revenu de plusieurs blogueurs pour catégoriser les revenus en 3 principales catégories:

  • Revenus d’affiliation – Les blogueurs gagnent une commission en faisant la promotion d’outils ou de services.
  • Publicité – Les blogueurs payés pour diffuser des annonces sur leur site.
  • Produits ou services – Les blogueurs gagnent de l’argent en vendant leurs propres produits et services à leur audience.

Vous n’êtes pas uniquement un Blogueur

Vous êtes un expert, un professeur, un mentor, peut-être même un entrepreneur. Votre blog est tout simplement une rampe de lancement pour toutes ces choses.

Regardez autour de vous, et vous trouverez presque tous les « blogueurs » qui font un revenu décent ont des livres, donnent des cours. Voilà comment ils font de l’argent. Leur blog est juste cette « gratuité » qu’ils donnent pour attirer les clients.

Construisez votre entonnoir à l’envers

Nous avons tous croisé des entonnoirs de vente. Une entreprise vous séduit avec un article sympa. Puis ils vous offrent quelque chose de pas cher, mais d’irrésistible. Puis progressivement, ils vous amènent à acheter des choses de plus en plus cher. C’est une tactique marketing éprouvées, et vous devriez absolument construire un entonnoir de ventes (ou de conversions) pour votre blog. Mais si vous êtes dans le blogging depuis un certain temps, vous le savez déjà.

Ce que vous pourriez ne pas savoir est que vous devez le construire dans le sens inverse.

Beaucoup de blogueurs lancent un ebook pas cher comme leur premier produit, puis ils se sentent frustrés car ils ne font pas beaucoup d’argent. Voici pourquoi: le bénéfice réel est à la fin de l’entonnoir, pas au début.

La vente de livres électroniques est super si vous avez une demi-douzaine de produits plus coûteux à proposer à vos clients après coup, mais si vous ne le faites pas, il sera difficile de gagner réellement de l’argent. Il sera plus intéressant de créer et de vendre un produit plus cher à la base, puis proposer progressivement et régulièrement des produits moins chers.

Proposez les produits chers d’abord et ensuite proposer progressivement des produits de moins en moins chers. Cela sera beaucoup, beaucoup plus rentable de cette façon.

Il y aura toujours des gens prêts à acheter vos produits

Par mauvais, je veux dire un marché qui n’achète pas. Bien sûr, vous pourriez vous dire que vous ne pouvez pas vendre un produit 500 Euros car vos prospects n’ont pas beaucoup d’argent.

Vous avez 99% raison. Sauf si vous ciblez les millionnaires, la grande majorité de votre clientèle ne sera pas en mesure de payer des produits haut de gamme. Mais le plus intéressant est que cela n’a pas vraiment d’importance. Bien souvent, vous pouvez faire plus d’argent en vendant vos produits à ces 1% que vous pourrez la faire avec l’ensemble de 99%.

Vous pourriez envisager de limiter le nombre de produit puisque de toute façon vous ne le vendrez pas massivement, pour créer un sentiment de rareté.

Gardez à l’esprit que, sur le principe, il n’est pas plus difficile de vendre un produit à 250 qu’un produit à 20€. Bien sûr la cible différera quelque peu mais vous devrez répondre aux mêmes frictions, aux mêmes hésitations

N’ayez pas peur de demander une somme conséquente

Devez-vous vous sentir coupable de demander beaucoup d’argent ? Absolument pas.

En facturant des prix plus élevés, vous pourrez offrir un service premium, la volume que vous n’aurez pas vous permettra d’ aider plus efficacement vos clients à obtenir des résultats. Lors d’un précédent programme de coaching sur Google Adwords, je pouvais parler régulièrement à mes clients via skype, regarder leur campagne au cas par cas, répondre à leurs questions et les guider à travers chaque étape. Aurais-je pu donner la même chose avec un eBook à 9€ ? Oui, mais je n’aurai jamais pu entre dans les spécificités de chacun. C’est ce que les gens qui achètent des produits et services premium recherchent.

N’anticipez pas trop rapidement la vente

N’essayez pas de pousser tout le monde à acheter vos produits dès le départ, les blogueurs intelligents retardent la vente. Donnez-leur d’abord un peu de contenu pour renforcer leur confiance avant de commencer à parler de vos produits ou services. Oui, vous ferez moins d’argent à court terme, mais les bénéfices sur le long terme dépasseront vos attentes.

Cherchez de l’aide quand le besoin s’en fera sentir

Comme dans beaucoup d’autres sphères de la vie, le temps est notre plus gros problème. Non seulement nous voulons publier un flux continu de contenu sur nos blogs, mais nous devons aussi faire face à des problèmes techniques, lire des livres et des articles sur notre domaine, créer de nouveaux produits à vendre, répondre aux questions des lecteurs … et la liste ne s’arrête pas là. Plus vous avancez, plus il devient clair que vous ne pouvez pas tout faire.

A partir d’un certain seuil, il devient important de trouver des solutions pour automatiser une partie de nos activités. Nous pouvons également sous traiter une partie de notre travail. Cela peut être coûteux, mais cela en vaut la peine si cela vous permet d’économiser assez de temps que vous allez consacrer à des activités à plus grande valeur.

Mesurez la valeur de ce que vous faites

Quelles sont les activités qui ont le plus de valeur ?  Eh bien, cela dépend de votre objectif. Si votre objectif est d’augmenter le trafic, commencez à mesurer l’augmentation des visiteurs par heure investie.

Disons que vous écrivez un article pour votre blog en 5 heures. Ce même article vous apporte 700 visiteurs. D’un autre coté, vous investissez 4 heures à écrire un article pour un autre blog qui vous apporte 200 visiteurs. La valeur de la première activité est de 140 visiteurs par heure.
La deuxième activité a un taux horaire de 50 visiteurs par heure. La meilleure utilisation de votre temps consiste à rédiger des articles sur votre propre blog.

Certes, c’est une perspective à simpliste et à court terme. Nous ne tenons pas compte des conversions générées par ces articles, mais il est toujours extrêmement utile de commencer à mesurer votre temps de cette façon. Non seulement pour le trafic, mais aussi pour l’évolution des abonnements et des revenus.

Tenez bon lors de la traversée du désert

Au début, votre blog est une salle de classe vide. Se tenir debout à l’avant pour donner une conférence est stupide car il n’y a personne pour vous entendre. Vous êtes tout seul. Vous pouvez avoir la meilleure information, la plus divertissante, mais personne ne vous écoute.

Lorsque vous commencez, la rédaction de contenu pour votre propre blog est l’un des moyens les moins efficaces pour construire votre auditoire. Votre temps serait bien mieux investit en tant que « professeur invité ». En d’autres termes, écrivez des articles pour le public de quelqu’un d’autre, impressionnez-les et siphonnez une partie de leur lectorat pour votre propre blog. Vous pourriez même les inviter à rejoindre votre mailing liste. De cette façon, vous avez un public qui ira partager votre contenu lorsque vous lancerez votre propre blog.

Ne perdez pas de temps sur Facebook, Twitter, Google+…

Abandonner votre rêve de construire une énorme communauté sur Facebook ou Twitter, puis l’utiliser pour promouvoir votre blog.
Malgré les nombreux avantages que vous apportent ces médias, ils ne devraient pas être en tête de votre liste de choses à faire.
Ce que je vous conseillerai c’est de ne pas réellement vous y intéresser tant que vous n’arrivez pas à la barre des 1500 abonnées à votre liste de diffusion.

Avant cela, investissez votre temps dans la rédaction d’articles. En effet, plus de contenu est dense, plus le trafic qu’il génère est important. Essayer de cibler 2500 à 3000 mots. Certes, un contenu de cette longueur demande également plus de temps à être produit, mais si vous mesurez le nombre de visiteurs par heure investi, les résultats seront sans équivoque. En supposant que vous faites la promotion, bien sûr.

Le problème est que presque personne ne fait suffisamment de promotion pour son contenu. Et par «promotion», je ne parle pas de partager vos articles sur Twitter et Facebook. Je parle de créer des liens avec les influenceurs de votre industrie en leur demandant de partager votre travail.

Au minimum, vous devriez passer autant de temps à promouvoir votre contenu qu’à le créer. Si vous passez 10 heures par semaine à écrire des articles pour votre blog, vous devriez consacrer 10 heures par semaine sur leur promotion.

Oubliez le référencement la première année

Je ne suis pas contre le SEO. Bien au contraire. Difficile de renoncer à ce que peut nous apporter Google. Je pense juste que la plupart des blogueurs se concentrent sur le référencement beaucoup trop tôt.

Encore une fois, tout cela se résume au temps que nous avons de disponible. Il convient donc d’utiliser le principe de Pareto. Lorsque votre blog démarre, les utilisations les plus efficaces de votre temps se répartissent en trois grandes catégories:

  1. Bâtir des relations avec les influenceurs,
  2. la création de contenu
  3. la vente de vos produits et services.

Si vous faites ces trois choses, non seulement votre trafic va augmenter mais vous allez également commencer à obtenir du trafic de recherche sans être réellement pro-actif dans ce sens.

Votre liste de courriel est plus importante que toute autre chose

Dans l’analyse, il y a un principe appelé  les KPI (Key performance Indicators ou en français « les métriques qui comptent ». L’idée est que vous trouviez une mesure unique qui prédit avec précision le succès ou l’échec de votre projet.

Dans le cas des blogs, ce nombre est probablement la taille de votre liste d’email. Pour moi, votre liste d’email est l’indicateur le plus précis de l’argent que vous pouvez faire.

Pour faire simple, plus vous avez d’abonnés à votre liste, plus vous pouvez gagner de l’argent. Certes, votre relation avec vos abonnés et la qualité de vos produits ou services et des dizaines d’autres facteurs entrent en jeu, mais l’idée ici est que vous vous concentriez sur la croissance de votre liste. Pour gagner de l’argent avec un blog, c’est absolument essentiel.

Combien de temps faut-il attendre avant de commencer à vendre ?

100 abonnés ? 10.000 abonnés ? Commencez à vendre dès le premier jour.

Bien sûr, ne transformez pas votre blog en un argumentaire de vente. Personne n’aime ça. Vous devriez cependant proposer quelque chose que votre public veut et a besoin. Ne les pousser pas sur eux, mais rendez vos produits disponibles en leur rappelant de temps en temps qu’ils peuvent les acheter.

Vous avez probablement toutes sortes d’idées pour des choses que vous pourriez vendre. Que ce soit un eBook, un cours en ligne peut-être une application mobile, un service…

Nous avons tous tendance – moi le premier – à créer des produits que nous pensons que les gens ont besoin. Malheureusement, ils ne sont pas conscients de cela. Nous pensons que si nous leur montrons l’ampleur de leur problème, nous pouvons les convaincre d’acheter notre produit pour le résoudre.

Apple peut le faire. Samsung également. Mais sommes nous ces géants ? Si vous débutez, vous devez vendre des produits qui résolvent les problèmes que vos clients ont déjà, ceux qu’ils sont conscient avoir. Si vous devez les convaincre que leur problème existe, vous avez déjà perdu la bataille.

Enseignez aux autres ce que vous avez appris

Il est de votre responsabilité de parler et de partager ce que vous avez appris. Aucun de nous ne travaille dans le vide. La seule façon dont nous pouvons faire avancer notre domaine dans son ensemble est de partager ce que nous avons appris.

Il y a des milliers de personnes à travers le monde gagnent de l’argent avec leurs blogs. Le problème est qu’il n’y a pas un référentiel unique, une communauté centrale où nous pouvons tous parler et apprendre les uns des autres. C’est ce que j’envisage de faire avec ce blog.

Pour m’aider à y arriver, partagez cet article. Faites en sorte que d’autres personnes puissent voir qu’il est possible de gagner un revenu légitime à partir de blogs. Peut-être que la lecture de cet article va même les aider à le faire.

Après tout, ne sommes nous pas ici pour aider les gens ?

En fait, voilà ce que je aime le plus dans les blogs: chaque article que nous publions, chaque cours que nous créons, chaque appel que nous faisons peut changer la vie de quelqu’un. Peut-être pas toujours d’une grande manière, mais nous touchons des milliers et des milliers de personnes, et nous améliorons autant que possible leur vie. Nous les informons, nous les inspirons, nous leur donnons une feuille de route pour réussir.

Et la meilleure partie est que nous sommes payés pour cela. Je souhaite juste que plus de gens soient conscients que le blogging peut être une carrière viable… si nous le prenons comme tel

Lire la suite

Peut-on gagner suffisamment d’argent avec un blog pour quitter son emploi ?

De nombreuses personnes sont à la recherche de moyens alternatifs de gagner de l’argent.

Rapidement, l’idée de « faire de l’argent en ligne » est en proie à des promesses d’argent facile en seulement quelques clics. Alors que la plupart d’entre nous aiment à penser que nous sommes assez intelligents pour ne pas se faire piéger, la réalité est que les gens tombent en masse. Si la demande n’était pas là, ces offres ne seraient pas disponibles.

Il se trouve que le blogging est considéré par certains comme un sous-ensemble de la sphère « faire de l’argent en ligne ». Et, bien sûr, de nombreuses personnes se tournent vers le blogging pour essayer de gagner leur vie en ligne. Est-ce réaliste?

Peut-on gagner de l’argent avec un blog ?

Bien sûr, vous voyez des gens le faire. Vous voyez des gens comme Pat Flynn du célèbre SmartPassiveIncome, parler de l’idée de faire de l’argent avec un blog. Cela semble vraiment facile, de l’extérieur. Nous, blogueurs, faisons de l’argent. Tout est génial. Pas vrai ?

Mais, au fond, nous le savons. Nous savons que les gens qui sont capables de générer suffisamment d’argent avec leur blog pour quitter leur emploi et vivre la vie de leur rêve ne représentent qu’une petite minorité.

Revenons à notre question de base. Est-ce possible de gagner de l’argent avec un blog ? Ou plus précisément, est-il possible pour vous de gagner de l’argent avec votre blog ?

En un mot, oui c’est possible. Mais, c’est difficile. Lorsque je reçois ce genre de question (et ça arrive régulièrement), je tente rapidement de leur donner une certaine perspective sur le blogging.

Faire de l’argent avec un blog est possible mais pas de manière simple. Il faudra – entre autre :

  • Faire des offres
  • Vendre des choses
  • Construire une liste d’emails
  • Fournir des solutions
  • Enseigner des choses aux gens

Ceux d’entre vous qui s’y intéressent depuis un petit moment sont probablement arrivé à cette conclusion également. Difficile de gagner des sommes importantes avec Google Adsense sans fournir des solutions concrètes aux besoins des internautes.

Dans le monde réel, ce sont les solutions aux problèmes qui génèrent de l’argent. Un blog est simplement un véhicule marketing. La question est… qu’est ce que vous marketez ?

Si vous ne commercialisez rien, vous passez juste votre temps à parler de quelque chose. Rappelez-vous vous ne faites pas d’argent si vous n’apportez pas de solutions aux personnes qui le souhaitent. On appelle cela une entreprise.

Ne commencez pas un blog pour le plaisir de parler de quelque chose. Parler de « choses » n’est pas la bonne mentalité. Lorsque vous le faites de manière professionnel, vous devez être stratégique, le blog n’est alors plus le but mais un moyen.

Quelle valeur pouvez-vous apporter aux autres ? Quels sont les problèmes que vous allez résoudre ? Que pourriez-vous faire pour les autres ? Que pouvez-vous enseigner aux autres qui atténuerait une douleur ou une frustration ?

Identifiez un problème ainsi qu’un début de solution avant de vous inquiétez du look de votre blog.

Le blogging vient après votre modèle d’affaires. Bloguer est ce que vous faites pour attirer un type particulier de personne – votre prospect idéal – afin de les sensibiliser et les amener à cliquer sur votre bouton commander.

Le blogging n’est autre qu’une forme de marketing. Achèteriez vous un espace publicitaire dans les pages jaunes ou un spot TV sur TF1 si vous n’avez rien à vendre ?

Construisez votre blogs de la même façon que vous construiriez une véritable entreprise et faites en l’un des canaux marketing les plus puissants.

Lire la suite